Association Entr’Autres Occitanie

L’association a été créée le 14 Juin 2012 par Anne Rouméas, Loyse Thiel et Audrey Palis, avec pour volonté de promouvoir l’accés aux soins pour tous dans le champ social, médico-social et sanitaire.

Elle vise à réduire les risques d’exclusion et d’isolement dans le champ de la santé mentale, en favorisant le lien social et en considérant les questions interculturelles.

L’association se veut être un soutien pour les structures existantes. Elle intervient en région Occitanie. L’association adopte le statut de collégiale en Janvier 2016 en vue d’encourager et faciliter les initiatives de ses membres.

Interview Radio Albigés

Loyse Thiel et Audrey Palis, co-fondatrices de l’association Entr’Autres, ont été interviewées lors du journal d’information de Radio Albigés du 30 novembre 2016.

Lien social

Tout individu se trouve lié d’une quelconque manière à autrui, parents, fratrie, groupe, institution. Par ces interactions, il est partie intégrante d’un tissu social complexe qui l’encadre. De nos jours, nous assistons à de multiples situations de ruptures des liens et aux transformations de notre environnement (familial, professionnel, personnel). En découle une restructuration du lien social, de nouvelles formes de relations humaines et de modes d’échanges. L’association porte sa réflexion autour du lien social considérant que celle-ci peut être déterminante dans nos pratiques face aux situations telles que la précarisation et l’errance.

Interculturalité

Les questions d’interculturalité se posent aujourd’hui face à la diversité des cultures qui fondent notre société ainsi que des mouvements migratoires et du contexte social et historique sur le territoire. Appréhender les enjeux et questions que posent l’interculturalité, nous permet une meilleure compréhension et une cohérence dans l’accompagnement de chaque personne. Pour nous, l’interculturalité s’exprime aussi à travers la diversité des pratiques professionnelles et la réalité du travail pluridisciplinaire.

Toutes les interventions que nous mettons en place se veulent adaptées aux besoins et problématiques des équipes et du public rencontrés. Elles sont réfléchies en coordination avec nos interlocuteurs et réalisées dans une volonté éthique et déontologique de préservation de l’intégrité physique et psychique de chacun.